Société de location d'espaces de stockage, de toutes tailles et à des prix attractifs, située à Berzée (Walcourt - Namur)


  L'évêque au paradis
Catégorie : Aucune
Ajouté le : 28/05/2018
Auteur : christian
Lectures : 355
Vote désactivé

L'évêque de Namur monte au paradis à la fin de sa vie et une grande quantité d'anges l'accompagnent chez Saint Pierre en chantant des cantiques merveilleux. Très satisfait de cette compagnie de bonne augure, il se présente devant Saint Pierre qui dès son arrivée prend son registre, son trousseau de clés et le guide dans un immense couloir bordé de différentes cellules de tailles variables. Elles sont fort luxueuses à la plus grande satisfaction de l'évêque et après un long parcours Saint Pierre lui indique :
*Ah ici à votre droite, c'est la cellule de Martin votre chauffeur du car scolaire : elle est déjà ouverte car il va nous rejoindre demain, large et luxueuse comme vous pouvez le voir.
*Magnifique s'exclame l'évêque et la mienne ?                                                                                     
*C'est la suivante, je vous ouvre la porte
A la grande déception de l'évêque, cette cellule est petite et équipée de façon très sommaire, il s'en étonne :
*Comment expliquez-vous demande-t-il à Saint Pierre que moi évêque de Namur je reçoive une petite cellule monacale et que notre ancien chauffeur de bus scolaire, qui était, en plus un alcoolique notoire, reçoive une cellule princière ?
*Eh bien chacun reçoit une cellule en proportion des quantités de fidèles qu'il a invités à la prière lors de son activité sur terre.
*Mais enfin, cher Saint Pierre, vous savez parfaitement que chaque dimanche lors de la messe, une grande quantité de fidèles étaient invités lors de mes sermons à prier ? Tandis que Martin n'a jamais à ma connaissance incité personne à prier.
* Cher évêque, ce qui compte c'est seulement le résultat de ses actions et non pas l'intention seule qui préside au résultat final.
*Eh bien alors cher Saint Pierre, comment pouvez-vous expliquer les résultats supérieurs atteints par notre ami Martin ?
*Très simple : quand vous aviez fini votre sermon de la messe du dimanche la moitié des fidèles dormaient tandis que Martin, quand il conduisait son bus dans les rues de la ville de Namur, tout le monde priait, Et voilà.